X-Intime
Sommaire
Sites partenaires
  MMM100

Eropolis 2012 : compte-rendu

Publié le 22 Mars 2012 | Par Anthony S.

Ce week-end s’est tenu le gigantesque salon Eropolis au Bourget. Si des tas d’exposants sont venus de la France entière, proposant sextoys, tenues sexys, jeux érotiques, c’est surtout le carré consacré au porno qui nous intéressait et nous permettait de dresser un bref aperçu du X en France.

Six mois après le salon du mois d’octobre, Eropolis était de retour au Bourget, cette fois dans un hall près de deux fois plus grand. Un grand nombre d’exposants, des shows permanents, la présence de « stars » du striptease et de Allan Theo (mais si, souvenez-vous, le mec qui chantait « Emmène-moi »…), un accueil très correct, des allées remplies de monde venues sans le moindre complexe dépenser des sommes folles dans les sex-shops ambulants : on peut dire sans trop se tromper que le salon constituait une vraie réussite.

A l’écart, le carré dédié au porno faisait en revanche peine à voir. Certes, là-aussi, les exposants étaient bien présents, les actrices étaient nombreuses, le public était chaud comme la braise. Mais plusieurs absences se faisaient cruellement ressentir. Tout d’abord celles des principaux producteurs porno hexagonaux : le refus de Dorcel de participer à ce genre de manifestation est plus ou moins digéré. De même pour Colmax, Blue One ou encore John B. Root. Mais on note cette année l’absence de Christian Lavil (pourtant venu en spectateur en octobre dernier), de l’équipe Coppula Prod (représentée par Max Antoine au précédent salon), et, pire, celle de Hot Vidéo qui habituellement se fend d’un stand. Le X va mal, on le sait, on en a une preuve supplémentaire.

Autre sujet de déception : les actrices. Certes encore nombreuses (Tarra White, Anaïs Hills, Marla G., Mallory Moore, Anksa Kara, Sabrina Sweet, Lana Fever, Lola Vinci, Sofia Pearl, Bettina Kox, Nikita Bellucci, Coco Charnelle, Kenza Sucke, Emy Russo, Naomie Lionness, PussyKat, Ariel, Eva Lange, Nathalie Vanadis, Zaza la Coquine, Liza del Sierra, Clanddi Jinkcego, Ivana Doll, Stella Johanssen, Darla Demonia, étaient de la partie), la plupart étaient pourtant reléguées à l’état de stripteaseuses, proposant leurs services à un public essentiellement masculin dans des cabines individuelles. Logiquement, n’ayant plus de films à présenter, ni d’actualité à promouvoir, elles préfèrent récolter quelques euros par ce biais en enquillant les stripteases (25 € topless, 45 € nue, 60 € avec un gode), au détriment des fans souvent forcés d’attendre la fin d’un show privé pour obtenir une photo ou un autographe. Certaines jouaient encore le jeu bien heureusement, mais il était parfois difficile des les apercevoir au milieu d’un tel abattage.

Qui restait-il ? Tout d’abord les shows publics. A côté de Pussykat qui s’entête à ne proposer que des shows lesbiens (mais qui assure, faut le reconnaître !), des pros telles que Eva Lange ou la bombe Kenza Suck ont littéralement électrisé le public. Certains ne s’en remettent toujours pas ! Et puis ?

Et puis surtout les deux stands les plus attirants de la manifestation. Tout d’abord celui du site XStarsNews ! Quasiment à l’entrée du hall principal, donc en dehors du carré X, l’équipe de Rafik a, encore une fois, su proposer durant les deux jours un spectacle permanent, les actrices daignant (pour combien de temps encore) abandonner leur gagne-pain pour aller à la rencontre de leur public via le stand d’un site qui a, pour la grande majorité d’entre elles, largement contribué à leur éclosion. Ont ainsi répondu à l’appel Liza del Sierra, Sophia Pearl, Cathel Paradise, Anaïs Hills, Stella Johanssen (ex-Liane Beaucourt), et surtout les magnifiques Tarra White et Ariel, avec lesquelles nous n’avons pu nous empêcher de prendre une photo.

On terminera par le stand d’Anksa Kara, plus petit que celui d’octobre mais aussi bien plus joli puisque décoré de meubles anciens, de plantes… Et d’un tas de matos SM issus de la Forge de Charon sur lesquels Philippe de Beaumond pouvait ligoter les gentilles nanas qui acceptaient de se prêter à l’exercice du shibari. Le tout sous les yeux éberlués de Naomie Lioness, de Kenza Suck et les commentaires de Josué qui précisait qu’il ne fallait pas reproduire ce genre de choses à la maison. Sacré Josué ! Quant à Anksa, elle était encore plus belle que d’habitude. Anksa, veux-tu m’épouser ? Non ? Si c’est parce que je suis déjà marié, tu sais que ça peut s’arranger : ma femme aussi est amoureuse de toi.

Bref, même si Anksa n’accepte pas mon offre, Eropolis reste un salon réussi dans l’ensemble mais qui nous laisse quand même un petit goût amer quant à l’avenir peu glorieux du porno en France…

Lien(s) :
- Anksa Kara : Blog
- Eropolis : site officiel
- XStarsNews
- XStarsWorld

Article précédent :
Elections 2012 : draguer la militante
Article suivant :
Edition : sortie de Sex in Italy 2
3 Commentaires
"professionnelles"
Publié le 28 Mars 2012 à 09h03 | Par Michel22
Le problème (ou du moins un des problèmes), c'est qu'aujourd'hui, très peu d'actrices sont des "professionnelles" au sens où elles sont une carrière derrière elle, et vivent de leurs films sans avoir besoin de faire autre chose à côté. Et je ne parle même pas du statut de "pornstar" qui n'a plus aucun sens aujourd'hui.
La solution ?
Je n'en ai malheureusement pas...
Je préfère le salon de mon chez moi
Publié le 27 Mars 2012 à 20h03 | Par LucianoBDC
Charmontel :
"Les filles restent les seules à venir ,soit parce qu'elles font la promotion de leur propre production pour leur site,soit parce qu'elles font des strips en privé ou sur podium,soit même pour animer des stands et partager avec leur fans. Grand bien leur en fasse!"

Je pense que ce que le "grand public", constitué de divers visiteurs plus ou moins "fans" de X, recherche dans ce type de manifestation, c'est ça, avoir quelques "frissons" en approchant de jolies filles plus ou moins disponibles, chaudes comme une baraque à frites et pouvant apparaître d'ordinaire "inaccessibles".

Cela dit, bien que je les respecte toutes (notamment la sympathique Anksa Kara que j'apprécie), à mes yeux, parmi les jeunes femmes-actrices de X françaises qui étaient présentes au dernier Paris Big Eropolis, il n'y a que Sabrina Sweet et surtout Liza Del Sierra que je considère comme des actrices de X "professionelles", c'est-à-dire des actrices qui ont une carrière pornographique "professionnelle" conséquente, au travers de diverses productions (films/scènes) "professionnelles", tournées en France ou à l'étranger (notamment aux States).

En tout cas, à mon sens, sans vouloir être passéiste, il n'y a pas photo entre le Paris Big Eropolis et le défunt salon organisé par Hot Vidéo.
Ainsi, les visiteurs et visiteuses qui se rendaient à ce dernier pouvaient à chaque fois y rencontrer toutes les actrices de X "professionnelles" françaises qui étaient alors en activité. Personnellement, en me rendant à plusieurs éditions dudit Salon organisé par Hot Vidéo, j'ai eu le plaisir de recontrer des actrices de X "professionnelles" françaises et internationales telles que Lisa Crawford, Elodie Chérie, Fovea, Dolly Golden ou la regrettée Karen Lancaume, et elles étaient toutes présentes à la même édition dudit salon "porno". C'est un peu comme si le "grand public" fan de X qui s'est rendu au Paris Big Eropolis avait pu y voir non seulement Liza Del Sierra mais aussi les actrices de X professionnelles françaises Angell Summers, Katsuni, Lou Charmelle, Anna Polina, Tiffany Doll, Anissa Kate...
absent?
Publié le 25 Mars 2012 à 20h03 | Par charmontel
les pros ne viennent plus ,d'abord parce que personne ne les invite..et que le carré X est devenu d'une tristesse et d'un ennui tel que nous n'avons pas de raison d'y aller déprimer. Les salons se servent du Porno pour ameuter le chaland, mais le confine en fond de hall et surtaxé de surcroit...Les filles restent les seules à venir ,soit parce qu'elles font la promotion de leur propre production pour leur site,soit parce qu'elles font des strips en privé ou sur podium,soit même pour animer des stands et partager avec leur fans. Grand bien leur en fasse!
Ajoutez votre commentaire :
Titre (*)
Votre nom ou pseudo (*)
Tapez ici votre texte (*)
(*) champ obligatoire
Conditions d'utilisation :

Les commentaires sont rédigés par les internautes et non par les rédacteurs de X-Intime.

Il est interdit d'écrire des commentaires contraires aux lois françaises. Les messages injurieux, les messages à caractère raciste, les informations sans rapport avec l'article et/ou X-Intime, les messages à caractère publicitaire ne seront pas tolérés.

Les messages sont validés par la rédaction avant publication. X-Intime se réserve le droit de supprimer les commentaires ne respectant pas sa charte éditoriale.

Le commentaire une fois diffusé ne peut etre supprimé ou modifié qu'en envoyant un email via le formulaire Contact.
Vos outils
  Réagissez (3)
Copyright © 2009-2011 X-Intime.com - Tous droits réservés
[ Contactez-nous ! ] - [ Qui sommes nous ? ]
Derniers articles intégrés :
Sortie de Femme de Vikings, de Carl Royer || EquinoXe, la bande-annonce || Le photographe Roy Stuart expose à Paris || Les carnets secrets d'Erich von Götha || Eros Hugo, entre pudeur et excès || Ce soir, soirée Pigalle à la Musardine || JBR dévoile le scénario de son prochain film || Un club de foot sponsorisé par Jacquie & Michel || Apprenez à contrôlez votre éjaculation || John B. Root lance un site glamour

Dernières personnalités intégrées :
Briana Bounce || Marie Clarence || Inès Lenvin || Lena Nitro || Felicia Kiss || Leyla Morgan || Doryann || Jessie Jay || Luzy Miss || Mey Max || Francys belle || Kacey Kox || Alice Leroy || Charlie F. || Luna Rival || Eva Lovia || Stéphanie || Syam || Héloise || Rachel Adjani

Derniers films intégrés :
Comptable (La) || Petite effrontée (La) || Inès, infirmière très privée || Cara, secrétaire soumise || Femme est une putain (Ma) || Elles s'offrent à des inconnus || Bienvenue chez moi #3 || Familles à louer (Des) || Ah les Salopes !! || Kill Bill XXX, la parodie || Un instant d'égarement || Femme Infidèle (Ma) || Star déchue (La) || Princesses françaises du X #2 || Jacquie et Michel : demoiselles pour groupes d'hommes || Parking : baise interdite niveau 2 || Fille à Papa || Première orgie pour ma femme || Fellations extrêmes || Petit Chaperon Rose (Le)

Dernières scènes intégrées :
MMM100 : Luzy Miss, veuve en manque de bite || MMM100 : Francys Belle, Mey Mex et Sabrina Deep, thérapie de groupe ou partouze ? || French-Bukkake : Angela Kiss de retour || MMM100 : Liz Rainbow lui lustre les boules || French-Bukkake : Natacha Guapa, le bukkake || MMM100 : Krystal Wallas, secrétaire multi taches || MMM100 : Julia Gomez et Valentina Bianco || French-Bukkake : Anaïs, le casting || MMM100 : Alycia Lopez : Larry se tartine une beurrette || MMM100 : Angela Steel, esclave sexuelle enculée || French-Bukkake : Dora || MMM100 : Tina Kay, traitement VIP || French-Bukkake : Angela Kiss || MMM100 : Nora Luxia, coach ultra sexy || Luxure : Manon Martin, libertine || French-Bukkake : Melissa Milah || French-Bukkake : Loana || French-Bukkake : Nora Luxia, 24 heures avec Pascal Op || MMM100 : Gabriela Flores punie car elle se soulage dans le jardin || MMM100 : Silvia Griso, vengeance porno