X-Intime
Sommaire
Sites partenaires
  MMM100

Devil in Miss Jones

Pays : Etats-Unis
Année : 1973
Durée : 64 minutes
Editeur : Wild Side

Réalisation : Gérard Damiano
Interprétation : Georgina Spelvin, Harry Reems

Synopsis :
Dans son appartement de New York, une femme célibataire, Justine Jones, se désespère en songeant au vide de son existence. Elle déambule dans l’appartement et se caresse devant une glace mais sans éprouver le moindre plaisir. Elle finit par se suicider en s'ouvrant les veines dans son bain. Bien que toute sa vie ait été exemplaire, elle est alors damnée pour ce suicide et arrive en enfer où un employé du Diable est là pour l’accueillir. Tandis qu’elle contemple une allumette qui se consume entre ses doigts, elle réalise la gravité de son geste et l’ampleur de ce qu’elle a perdu. Elle supplie alors ce subordonné de la laisser revivre afin qu'elle puisse faire en sorte d'être condamnée à l'enfer pour de bonnes raisons. Le diablotin accepte et elle entreprend alors de rattraper le temps perdu en s'adonnant activement au stupre et à la fornication. Lors de son second décès, elle retourne en enfer où elle se retrouve enfermée dans une cellule avec un homme (interprété par Gérard Damiano lui-même) qui, malgré ses suppliques, refuse de la toucher. En effet, il ne s'intéresse qu'aux mouches volant dans la cellule car il attend le retour de Dieu sous cette forme.

Notre avis : Les mythes fondateurs
Par Anthony S.
Comme l’explique dans les bonus du DVD Jacques Zimmer, auteur de l’indispensable encyclopédie Le Cinéma X chez La Musardine, Gérard Damiano est le réalisateur de deux films essentiels : le premier, Gorge profonde, "un film phénomène" sur lequel on ne reviendra pas (contentons-nous ici des recettes du film : plus de 600 millions de dollars !). Le second qui nous intéresse ici, Devil in miss Jones, "un film fondateur". A plus d’un titre, d’ailleurs, puisque outre son important succès (sans commune mesure avec le précédent) et son budget confortable, Devil in miss Jones est avant tout le premier chef d’œuvre "officiel" du cinéma porno, en mettant bien entendu de côté les nuddies de Russ Meyer qui n’en font pas partie, un chef d’œuvre qui impose un véritable point de vue d’auteur puisant son inspiration dans les mythes sadiens (Justine) et Sartriens (la fin glaçante reprenant à son compte le célèbre "L’enfer, c’est les autres"). Fondateur également parce que les figures qu’il présente (notamment le parcours sexuel et initiatique, ici posthume, d’une jeune vierge) seront reprises, parfois jusqu’à écœurement, par des centaines de scénaristes du X. Fondateur enfin parce qu’il se permet de représenter le sexe sous quasiment toutes ses formes, de la plus classique à la plus débauchée (la zoophilie), sans hésiter à le glorifier et à l’opposer à la vie solitaire et asexuée qui a pu amener la jeune Justine Jones à recourir en toute dernière extrémité au suicide, tout en le faisant passer au second plan dans un prologue qui ose s’étirer sur plus de vingt minutes. On l’aura compris, la vision, voir même l’achat, de Devil in miss Jones est absolument indispensable pour qui veut remonter au prémices du cinéma porno, et l’éditeur Wild Side créé ici doublement l’événement avec la sortie de ce film et d’un autre Damiano (Odyssey, the Ultimate trip) dans sa collection des Classiques de l’âge d’or du porno américain.

Editeur :
- Toutes les vidéos de Wild Side

Edition DVD :
Par Anthony S.
Plusieurs acteurs et actrices (Sharon Mitchell, Richard Bolla, Jamie Gillis...) interviennent au cours d'un documentaire de 25 minutes environ, pour parler du défunt Gérard Damiano, de ses méthodes de tournage et surtout de son apport au monde du porno (l’un des acteurs expliquant par exemple qu’il acceptait volontiers de diviser son cachet habituel par deux sur les films de Damiano). Mais l’interview la plus intéressante reste celle de Jacques Zimmer, auteur de l’encyclopédie Le Cinéma X, qui parle des thèmes récurrents de l’œuvre du réalisateur, de ses débuts, de ses films suivants, etc. Un joli éclairage, en forme d’hommage, pour cet artiste du X qu’on aurait tôt vite fait de qualifier d’artisan et de cantonner au succès invraisemblable de Gorge profonde.


0 Commentaire
Soyez le premier à laisser un commentaire !
Ajoutez votre commentaire :
Titre (*)
Votre nom ou pseudo (*)
Tapez ici votre texte (*)
(*) champ obligatoire
Conditions d'utilisation :

Les commentaires sont rédigés par les internautes et non par les rédacteurs de X-Intime.

Il est interdit d'écrire des commentaires contraires aux lois françaises. Les messages injurieux, les messages à caractère raciste, les informations sans rapport avec l'article et/ou X-Intime, les messages à caractère publicitaire ne seront pas tolérés.

Les messages sont validés par la rédaction avant publication. X-Intime se réserve le droit de supprimer les commentaires ne respectant pas sa charte éditoriale.

Le commentaire une fois diffusé ne peut etre supprimé ou modifié qu'en envoyant un email via le formulaire Contact.
Partagez cette page
  Réagissez (0)
Avez-vous aimé ce film ?
Note des lecteurs :
(Nombre de votants : 4)
Votre note :
Copyright © 2009-2011 X-Intime.com - Tous droits réservés
[ Contactez-nous ! ] - [ Qui sommes nous ? ]
Derniers articles intégrés :
Sortie de Femme de Vikings, de Carl Royer || EquinoXe, la bande-annonce || Le photographe Roy Stuart expose à Paris || Les carnets secrets d'Erich von Götha || Eros Hugo, entre pudeur et excès || Ce soir, soirée Pigalle à la Musardine || JBR dévoile le scénario de son prochain film || Un club de foot sponsorisé par Jacquie & Michel || Apprenez à contrôlez votre éjaculation || John B. Root lance un site glamour

Dernières personnalités intégrées :
Briana Bounce || Marie Clarence || Inès Lenvin || Lena Nitro || Felicia Kiss || Leyla Morgan || Doryann || Jessie Jay || Luzy Miss || Mey Max || Francys belle || Kacey Kox || Alice Leroy || Charlie F. || Luna Rival || Eva Lovia || Stéphanie || Syam || Héloise || Rachel Adjani

Derniers films intégrés :
Comptable (La) || Petite effrontée (La) || Inès, infirmière très privée || Cara, secrétaire soumise || Femme est une putain (Ma) || Elles s'offrent à des inconnus || Bienvenue chez moi #3 || Familles à louer (Des) || Ah les Salopes !! || Kill Bill XXX, la parodie || Un instant d'égarement || Femme Infidèle (Ma) || Star déchue (La) || Princesses françaises du X #2 || Jacquie et Michel : demoiselles pour groupes d'hommes || Parking : baise interdite niveau 2 || Fille à Papa || Première orgie pour ma femme || Fellations extrêmes || Petit Chaperon Rose (Le)

Dernières scènes intégrées :
MMM100 : Luzy Miss, veuve en manque de bite || MMM100 : Francys Belle, Mey Mex et Sabrina Deep, thérapie de groupe ou partouze ? || MMM100 : Liz Rainbow lui lustre les boules || MMM100 : Krystal Wallas, secrétaire multi taches || MMM100 : Julia Gomez et Valentina Bianco || MMM100 : Alycia Lopez : Larry se tartine une beurrette || MMM100 : Angela Steel, esclave sexuelle enculée || MMM100 : Tina Kay, traitement VIP || MMM100 : Nora Luxia, coach ultra sexy || Luxure : Manon Martin, libertine || MMM100 : Gabriela Flores punie car elle se soulage dans le jardin || MMM100 : Silvia Griso, vengeance porno || MMM100 : Jordanne Kali, visite approfondie || MMM100 : Erika Sevilla sensible du clito || MMM100 : Faith Leon, première grosse bite black || MMM100 : Gigi Love en POV || MMM100 : Pauline Cooper, chasse à l'étudiante || MMM100 : Clarisse Hooper, baise moi au lieu de te branler || MMM100 : Kim Equinoxx, Double Pénétration || MMM100 : Lyza Vondee, Spandex, éjac féminine et sodomie