Lou Charmelle : j’arrête le porno Imprimer
Oui, vous avez bien lu, Lou Charmelle, celle qui avait fini par s’imposer comme l’une de nos toutes meilleures actrices pornos, arrête sa carrière. Elle laisse derrière elle une filmographie bien remplie et un grand nombre de fans déçus par cette annonce.

S’il ne fallait retenir qu’un seul rôle, ce serait celle de la chanteuse en playback dans l’émouvant Dis-moi que tu m’aimes, de John B. Root. Mais on peut également citer le rigolo et opportuniste Bienvenue chez les Ch’tites coquines, le sensuel Initiation of Lou Charmelle, le bavard Histoires de sexe(s), le rock n’roll ContraXt, ainsi qu’une plâtrée de titres tournés pour de grosses compagnies américaines telles que Evil Angel, Digital Playground, Penthouse, Brazzers, Jules Jordan, Kink, Third Degree, Zero Tolerance, Elegant Angel…

C’est hier qu’est apparu le message suivant sur son profil Facebook : « Même si vous avez dû vous en douter, je vous annonce officiellement ma retraite de l'industrie du X. Ces 5 années dans le X m'ont beaucoup apporté humainement, m'ont apporté des expériences folles (et pas que sexuelles !) et m'ont permis de découvrir des pays et des gens formidables. Je ferme maintenant ce chapitre de ma vie sans regrets ni remords. Merci à tous pour m'avoir soutenue, encouragée, et aimée. Avec tout mon amour et tendresse, je vous fais donc mes adieux.
Lou
. »

C’est donc une page qui se tourne pour le porno français. On a du mal à voir qui, parmi les nouvelles actrices, pourra prendre la relève.