Pascal Op Imprimer
Vous ne savez pas quoi faire ce week-end ? Pourquoi ne pas participer à un bon petit bukkake en compagnie d'une jolie amatrice ou d'une star du X. Le controversé Pascal Op vous offre cette possibilité via son site French-Bukkake.com, le site gonzo qui monte, qui monte. Et quand on l'interroge sur le sujet, Pascal ne mâche pas ses mots !

X-Intime - Tout d'abord, peux-tu te présenter à nos lecteurs ?
Pascal Op - Pascal_op du site French-bukkake.com.
X-Intime - Avant de faire du X, je suppose que tu étais déjà amateur de porno ?
Pascal Op - Effectivement, je regardais quelques films pornos, vraiment très rarement. Plutôt du gonzo et un peu de Dorcel, mais le Dorcel c'est toujours pareil et on finit par s'endormir. J’ai bien aimé le réalisateur Cabanel qui faisait des films amateurs sympa.
X-Intime - Peux-tu nous décrire ton parcours jusqu'à ce que tu deviennes réalisateur et producteur de scènes X ?
Pascal Op - Fonctionnaire pendant pas mal d'année, ce qui m'a laissé le temps d'aller en soirée privée. Puis quelques années de vacances en Thaïlande. Ensuite j'ai posé ma candidature pour faire le hardeur et j'ai continué pendant deux trois ans à titre bénévole, en priorité du gonzo, avant de créer mon propre site internet.
X-Intime - Quelles sont tes motivations dans le porno (le fric, les filles à poil...) ?
Pascal Op - En priorité le sexe, les filles, et un peu de thunes en plus.
X-Intime - Aujourd'hui, tu gères le site French-bukkake qui, comme son nom l'indique, ne fait pas dans la dentelle. Pourquoi cette spécialisation ?
Pascal Op - Hohooo c'est un site de gonzo très tranquille où j'ai beaucoup de candidates qui reviennent régulièrement et même quelques actrices connues : Katia dé Lys, Kenza Sucke, Shannya Tweeks, etc. Il suffit de mettre le prix !
X-Intime - Les commentaires que tu fais sur les scènes et les filles sont parfois assez durs...
Pascal Op - Je fais moi-même le montage de mes scènes et souvent je m'inspire du vécu de la scène. Les commentaires sont donc vraiment le reflet de la scène ou des filles.
X-Intime - Quelles sont les réactions des actrices à ces commentaires ?
Pascal Op - Bof, les amatrices aucun commentaire : « euh, je dois pas les écouter ». Quant aux actrices, cela dépend, mais je deviens sage autrement elles ne vont pas revenir. J'essaye d'être gentil sauf si elles me pètent les couilles mais bon, nous sommes dans un film (franchement je m'en fous complètement).
X-Intime - Et les internautes, que pensent-ils de ton site ?
Pascal Op - Je tiens à dire que je me fais souvent arrêter sur paris, et la plupart du temps c'est pour me féliciter. Et il faut croire que cela plait, vu que j'ai quelques visiteurs ! Merci les gars, venez quand vous voulez.
X-Intime - Quel accueil reçois-tu du monde du porno français ?
Pascal Op - J'ai beau travailler et connaitre beaucoup de monde dans le porno, jamais de commentaires négatifs en soirées X, du moins en face de moi... Par contre, quand je ne suis pas la, hou la la, c'est chaud. Mais bon, même Dorcel fait du gonzo, c'est donc que cela marche, donc pas d'hypocrisie.
X-Intime - Parlons chiffre si tu le veux bien : Combien de scènes disponibles ? Combien d'actrices différentes ? Combien de visiteurs par mois ? Combien payes-tu les actrices ? Et dernier combien : combien de litres de sperme ???
Pascal Op - Bientôt 300 scènes de disponibles, plus de 120 filles, mais je dois dire que je ne regarde pas beaucoup mes stats, je m'en fous un peu ! Le prix est tés variable, mais je paye mieux que les autres et pas de limite vers le haut contrairement à d'autres sites qui tirent les prix vers le bas. J'ai d'ailleurs en attente deux Dorcel girls pour faire du gonzo chez moi et deux autres sites en cours de construction avec des concurrents direct. Mais c'est très dur de trouver des gens sérieux dans ce métier.
X-Intime - Comment recrutes-tu des actrices qui acceptent de participer à des bukkakes ?
Pascal Op - Je recrute donc les actrices sur... ben débrouillez-vous pour le recrutement, chacun son truc ! Les critères : aucun, sauf pas de grosses, pas envie de les baiser. Mais détrompez-vous, c'est très tranquille un bukkake : presque pas de baise, pas de bites dans le cul, allez juste un peu de sperme dans la gueule... euh sur le visage ! Et d'ailleurs elles reviennent. Dernier bukkake : 80 gars présents. Et prochain bukkake le 17 avril sur Paris : je pense dépasser les 100 gars (NDLR : Au final, il y a eu plus de 110 gars sur Thaï Teena : voir la scène).
X-Intime - Quelle est l'actrice la plus déjantée que tu aies castée, celle qui avait le moins froid aux yeux ?
Pascal Op - Déjantée, je n'emploierai pas ce terme... Pour moi, elles font bien leur travail. Donc une qui travaille bien : Shannya Tweeks, très sérieuse. Bonjour Shannya !
X-Intime - A l'inverse, y en a-t-il eu qui se sont dégonflées au dernier moment ?
Pascal Op - Dernièrement, j'ai eu une fille «  pro » qui est venues faire une spéciale sodo : photos avant la scène ok, pipe à pascal avant la scène parfaite (filmée bien sûr). Et deux minutes avant la scène, elle se barre, maman accident. Bon ben ok, casse-toi ! Les hardeurs faisaient un peu la gueule, moi j'avais les couilles vides gratuitement, donc pas grave. Et je vois deux ou trois heures après quelle est partie chez un autre producteur faire une autre scène. Je ne dirai pas le nom sauf qu'elle vient de se faire refaire les seins, et qu'elle est sur mon site !
X-Intime - Quel est le bukkake le plus incroyable que tu as tourné ?
Pascal Op - J'ai fait un bukkake il y a longtemps avec une beurette : début de grossesse, donc un peu énervée. A cause de son mec. Et hop ! Un gars lui claque les fesses, pas trop fort. Elle se retourne et lui fout une grosse claque dans la gueule... Heureusement, cela c'est arrangé après.
X-Intime - La grande question que tout le monde se pose : combien une actrice est-elle payée pour participer à un de tes bukkakes ?
Pascal Op - J'ai pas mal de filles qui viennent gratuitement faire un bukkake ou alors qui me demandent de leurs organiser un gang en privée. Vous savez bien qu'en soirée privée, certaines filles se font défoncer par plus de vingt ou quarante gars, du très hard pour s'amuser. Pas de budget, c'est en fonction de la fille, et pas de maximum !
X-Intime - Et les mecs pour les bukkakes, comment les recrutes-tu ?
Pascal Op - Pas de critères de sélection, tout le monde est accepté, il suffit de s'inscrire sur le site French-bukkake.com, c'est entièrement gratuit. Des règles, bof : videz-vous les couilles avant de repartir, SVP.
X-Intime - Comment sélectionnes-tu et trouves-tu les lieux de tournage ?
Pascal Op - Bof... en ce moment j'y arrive, toujours des locaux de mise à ma disposition gracieusement... Merci les gars.
X-Intime - Y a-t-il des anecdotes drôles (ou pas) que tu peux nous raconter sur les bukkakes ?
Pascal Op - Bof...
X-Intime - Envisages-tu de passer à autre chose par la suite ?
Pascal Op - Je fais aussi beaucoup de scènes classiques, heureusement, et tant que je peux me vider les couilles, je continue. Pendant ce temps je fais des économies sur les escorts, euh... sur les putes, euh... sur les actrices. Ah, il y a une différence ?
X-Intime - Enfin, as-tu un petit message à passer à nos lecteurs ?
Pascal Op - Alors je tiens à dire que oui, je baise toutes les filles avec ou sans la camera. Il suffit de négocier. C'est normal c'est moi qui paye, autrement je ne vois pas l'intérêt de faire du cul. Et j'entends dire « oui, Pascal, baise les filles, ce n'est pas bien, il en profite ». Oui, effectivement, j'en profite... Mais au moins elles le savent. Par contre donnez-moi le nom d'un producteur qui n'est jamais sorti avec une actrice X. Il ne faut pas prendre les gens pour des cons. C'est clair ? Pour vos lecteurs : vous vous emmerdez chez vous, venez tenter votre chance chez nous, c'est gratuit et ça le restera ! N'oubliez pas de regarder les news sur le site French-bukkake.com.