Qui veut baiser mon fils ? Imprimer
Pays : France
Année : 2011
Durée : 100 minutes

RĂ©alisation : Max Antoine
Interprétation : Nathalie Sainlouis, Zaza la Coquine, Emy Russo, Lola Vinci, Isabelle Solis, Charlotte de Castille, Tiffany Doll, Cassandra Delamour


Synopsis : Isabelle est la maman de Phil, un jeune homme célibataire qui profite de la vie sans trop s'en faire. Martine quant à elle est la maman de Thomas, un jeune homme également célibataire qui exerce la douce profession de photographe. Soucieuses de l'avenir conjugal de leurs fils, les deux mères-poules ont fait appel à "Qui veut baiser mon fils ?" pour tenter de les caser une bonne fois pour toute. C'est ainsi que Phil et Thomas vont chacun devoir choisir parmi quatre prétendantes celle qui les séduira le plus. Comparée à l'original, cette parodie pornographique apporte l'élément indispensable qu'il manquait : DE LA BONNE BAISE ! Ces huit salopes vont user de tous leurs charmes et de tous leurs trous pour arriver à leur fin, être l'heureuse élue.

Notre avis :
Par Anthony S.

Pascal le grand frère pineur (1, 2, bientôt 3), On a échangé nos mères, Baise avec les stars… Notre pote Max Antoine a trouvé un créneau, celui de la parodie X d’émission télévisée, et il l’exploite jusqu’au bout, ajoutant régulièrement un nouvel opus décalé à la collection. Mais à l’inverse de On a échangé nos mères ou Pascal le grand frère pineur, ce Qui veut baiser mon fils la joue profil bas en terme de parodie et se focalise plutôt sur le cul. On a bien droit ici ou là à quelques interviews des participants (la mère, le fils, les candidates au mariage) et à un ersatz de jeu télé (mais qui choisira t-il ?!) mais dans l’ensemble, le concept est assez peu exploité.

Alors parlons cul : tout d’abord on a le grand plaisir d’assister aux ébats de Phil Hollyday avec la trop rare Lola Vinci, ses jambes longues, ses gros nénés, ses lunettes d’étudiante… Une chouette petite scène dans laquelle la jeune actrice a le plaisir de se faire butiner par le Brendon de Xanadu. Notons également les performances de la trop rare Isabelle Solis, ainsi que celles de Nathalie Sainlouis qui, malgré cela, n’a pas été choisie (à son grand désarroi, comme elle nous l’expliquait en interview !). Enfin, une petite scène lesbienne entre Tiffany Doll et Charlotte de Castille vient compléter le tout.

Notons que les « MILFs » Orphea Bell et Zaza La Coquine ne prennent part à aucune des scènes X. Dommage, j’aime bien voir les mamans participer.