X-Intime
Sommaire
Sites partenaires
  MMM100

John B. Root

Nom : Guilloré
Prénom : Jean
Pays d'origine : France
Date de naissance : 28 Novembre

Réalisateur d'une dizaine de films parmi les meilleurs du genre, John B.Root est parvenu à s'imposer, au fil des années, comme le meilleur, voire même le seul véritable auteur du cinéma X en France. Pourtant, et malgré le titre de son dernier film, l’incontournable Montre moi du rose pour lequel il a reçu le Hot d’or du meilleur réalisateur, tout n’est justement pas si rose…

Scčne(s) X complčte(s) de John B. Root :
- Explicite pass : Graziella Diamond, sa 1ère fois
- Explicite pass : Nicoline, petite asiatique fan d'anal
- Explicite pass : Nikita Bellucci et Angell Summers, lesbiennes hardcore
- Explicite pass : Jessie Volt, Tiffany Doll, Nikita Bellucci, et Jasmine Arabia partouzent au soleil
- Explicite pass : Vanina, petite blonde coquine, se dévergonde
- Explicite pass : Jessie Volt et Tiffany Doll, lesbiennes gourmandes
- Explicite pass : Judy Minx, plus friponne et délurée que jamais
- Explicite pass : Angell Summers et Emy Russo en pleine fist party
- Explicite pass : Sharon Lee en tête à tête, ça vous dit ?
- Explicite pass : Jasmine Arabia joue les escorts
- Explicite pass : Marla G et Pauline Cooper s'exhibent devant leur webcam
- Explicite Pass : Tiffany Doll, splendide brunette qui sonne Ă  votre porte...
- Explicite Pass : le 1er casting X d'Anna Polina
- Explicite Pass : Dolce Elektra et Pénélope Tiger font une lesbienne party
- Explicite pass : Katia dé Lys, en POV, fait le casting X d'un débutant
- Explicite Pass : Cecilia Vega, Astrée et Rachel en trio lesbien hardcore
- Explicite Pass : Angell Summers : LA scène qui la fait jouir !
- Explicite Pass : Graziella Diamond en trio hardcore
- Explicite Pass : Pénélope Tiger, inoubliable brunette nymphomane
- Explicite Pass : Lana Fever, petite brunette perverse, souple et dilatée
- Explicite Pass : Nataly Von, ravissante et angélique petite cochonne
- Explicite Pass : Spécial doubles anales : Angell Summers et ses copines
- Explicite Pass : Teena Lipoldino, une blonde plantureuse qui se fait enculer
- Explicite Pass : Henessy, brunette gironde venue de Russie pour Mike
- Explicite Pass : Malo, casting d'un acteur porno débutant
- Explicite pass : Liza del Sierra prend les choses en main !
- Explicite Pass : Nikita Bellucci, brunette explosive
- Explicite Pass : Liza del Sierra, Katia dé Lys et Phil Hollyday au bord de la piscine
- Explicite Pass : Gina Summers Ă©jacule par litres !
- Explicite Pass : Milka Manson, Astrée et Judy Minx prêtes à tout
- Explicite Pass : Liza del Sierra et Angell Summers, infatigables jouisseuses
- Explicite Pass : Nikita Bellucci, les yeux dans les yeux
- Explicite pass : Gina Summers, débute dans le porno
- Explicite pass : Lilith, doubles pénétrations
- Explicite pass : Katia dé Lys offre son cul
- Explicite pass : Les Lola, nymphettes en folie
- Explicite pass : Perle, beurette chaude, humide et prĂŞte Ă  tout !
- Explicite pass : Kenza Suck, Brunette Ă  gros seins cherche sexe sauvage
- Explicite pass : Marta, une magnifique brunette, veut jouir !
- Explicite pass : Arella Empusa totalement soumise
- Explicite pass : Jessyca Wilson, brunette incendiaire se fait démonter
- explicite pass : Coco Charnelle en Doubles Pénétrations
- Explicite Pass : Liza del Sierra initie Lola Paris, la petite blonde, au fist
- Explicite pass : Mégane en double pénétration
- Explicite pass : Lou Charmelle baise Titof
- Explicite Pass : Nikita, première double pénétration
- Explicite Pass : Pénélope Tiger, DP profonde pour cette brunette nympho
- Explicite pass : Betty Beniski va plus loin que jamais !
- Explicite Pass : Astrée, entre squirt et sodomie
- Explicite pass : Coco Charnelle et Nikita bellucci, la revanche des brunettes
- Explicite pass : Pervertie par le porno, Niky Harley en redemande
- Explicite Pass : Doubles pénétrations, le best of des coulisses
- Explicite pass : Lou Charmelle, Sharon Lee et Phil baisent au bord d'une piscine
- Explicite pass : Camille Câlin expérimente l'anal
- Explicite pass : Charlotte de Castille mange une chatte qui souhaite rester anonyme
- Explicite pass : Niky Harley, assistante du syndic, passe Ă  la casserole
- Explicite Pass : Partouze générale avec Lou Charmelle, Jessie Volt...
- Explicite Pass : Lou Charmelle et Jordanne Kali s'offrent deux hardeurs sur une plage
- Explicite Pass : Nikita Bellucci goûte jessie Volt
- Explicite pass : Lou Charmelle passe son casting
- Explicite pass : Eliska Cross, sodomie et interview en profondeur
- Explicite pass : Les coulisses d'un film X, Montre-moi du Rose
- Explicite Pass : Jessie Volt vs Mike Angelo
- Explicite Pass : Aline Delacour, une brunette très chaude qui veut jouir
- Explicite Pass : Milky & Jessie, 2 lesbiennes se font jouir après le bain
- Explicite-Pass : Judy & Shanis, une beurette et une garçonne
- Explicite-Pass : Judy Minx, Pipe en POV et baise hard
- Explicite Pass : Le Making-of hard de Ludivine
- Explicite-Art : double pénétration de Lou Charmelle
- Explicite-Art : première DP de Jessie Volt!
- Explicite Pass : Jessie Volt en POV hard
- Explicite Pass : Making of du film Inkorrekt(e)s
- Explicite pass : Milky Cooper, solo mouillé
- Explicite pass : Graziella Diamond et Monica, Mangeuses de minou franco-tchèque
- Explicite pass : Milky Cooper, Petite blonde tatouée expérimente 2 hardeurs
- Explicite-Pass : Eliska, Angell, Milka, 3 actrices X et du fun !
- Explicite-Pass : Eliska Cross, Gourmande !!!
- Explicite-Pass : Graziella Diamond, Prends mon cul jusqu'Ă  la garde
- Explicite Pass : Anna Polina, aujourd'hui c'est sodomie
- Explicite-Pass : Sharon Lee, Bombe asiatique prise en sandwich
- Explicite-Pass : Silvie Deluxe, Chatte poilue avide de sexe
- Explicite-Art : Sylvie Deluxe, making of
- Explicite-Art : Victoria Rose et Kaméo
- Explicite-Pass : Lola Bruna, Ă©tudiante parisienne en POV
- Explicite-Pass : Lola Bruna, une grosse queue rien que pour elle
- Explicite-Pass : Mia Moore Casting 1
- Explicite-Pass : Mia Moore Casting 2
- Explicite-Pass : Mia Moore Casting 2
- Explicite-Pass : Programme trash pour dimanche pluvieux
- Explicite-Pass : Caramella Lang soumise Ă  des pros
- Explicite-Pass : Penelope & Angell Brunettes Ă©changistes
- Explicite-Pass : Alexia Link, cochonne avaleuse de bites
- Explicite-Pass : Partouze improvisée
- Explicite-Pass : Graziella, 1ère fois hardcore !

C’est une profonde lassitude envers sa petite vie rangée d’écrivain pour enfants et de journaliste, qui le pousse à se tourner dans le X. De cette ancienne vie, Jean Guilloré parle peu, évoquant les quelques romans qui l’ont rendu célèbre (Mon copain bizarre, Le Voyage de Nicolas…), sa collaboration au magazine Je bouquine, ainsi que plusieurs documentaires animaliers tournés pour la télévision.

Pourquoi cette reconversion ? « Je m'emmerdais ! J’ai eu envie de recommencer à jouer avec les trucs qui m'enthousiasmait tant quand j'étais ado », explique t-il simplement. Il ajoute : « Au fond, la pornographie, pour ceux qui la regardent, c’est une excitation d’adolescent. Dans ses thèmes, dans ce que ça raconte, dans ses pulsions. Pourquoi je suis passé de la littérature pour la jeunesse à la pornographie ? Parce que j’étais obsédé sexuel, parce que je pensais qu’il y avait une clé là-dedans ». Alors il se lance dans la conception d’un CD-rom pornographique interactif réalisé sur une vieille version de QuickTime et vendu à Penthouse, et connaît immédiatement un vrai succès au point de créer dans la foulée sa boîte de production, Le Dauphin pirate.

Cette époque bénie restera une parenthèse enchantée dans sa vie professionnelle, et sa boîte ne se spécialisera jamais, comme il le souhaitait, dans autre chose que le porno. Mais le train est lancé, et en 1995 John B. Root – pseudo créé pour l’occasion – est contacté par Canal+. C’est l’aventure Cyberix : un budget démentiel qu’il sort de sa poche et qu’il met des années à rembourser, 24 acteurs et d’actrices parmi lesquels Coralie, Bruno SX, Roberto Malone, David Perry, Philippe Dean, Raffaëla Anderson, un décor somptueux, un procédé interactif qui permet aux téléspectateurs d’influer sur le scénario du film, et port du préservatif obligatoire, constante de ses films à venir.

Malgré un retour financier décevant, John persiste et signe deux œuvres qui font les beaux jours des premiers salons du X : Sextet et Concupiscence, pour lesquels il engage sa première égérie, Fovéa, avec laquelle il tourne trois autres films (Sex Dreamers, Exhibition 99, Le Principe du plaisir). Aujourd’hui vaguement désuets en regard de ses œuvres suivantes, infiniment plus travaillées, ces deux premiers films assoient sa réputation et forgent son style : des dialogues écrits, une caméra sans cesse mobile qui s’attache aux visages, une musique travaillée… C’est aussi l’époque où B. Root peut se permettre de mettre à l’affiche des noms connus, ceux d’Anita Blond par exemple, ou d’Olivia del Rio… « En 95, quand j’ai débuté dans le métier, il restait encore un petit peu d’argent, de talent et d’ambition. Il restait surtout un marché. Les cassettes VHS se vendaient bien, les premiers DVD ne se vendaient pas trop mal, bref, on trouvait à peu près de l’argent pour faire des films qui racontent une histoire avec des décors, des personnages ».

La première déception professionnelle s’appelle Sex Dreamers. D’un scénario initial de plus de deux cents pages inspiré du Manuscrit trouvé à Saragosse de Potocki, il ne demeure pas grand-chose : de nombreuses scènes de rêves qui s’emboitent dans un récit à tiroirs certes très bien filmé, mais qui démontre les limites du porno : interprétation hésitante, acteurs étrangers peu impliqués dans leurs rôles... Les restes sont beaux, et le film conserve un charme indéniable du en partie à son excellente bande-originale, mais il marque aussi la fin d’une première période dans l’œuvre du cinéaste. Bien que travaillés, ses films étaient jusqu’à présent principalement tournés vers le principe masturbatoire : des scènes X autour desquelles s’articule un scénario (ce qui reste déjà une quasi exception dans le domaine). Nous sommes en 1998, le film suivant va marquer une véritable (r)évolution et retourner ce concept initial.

« Des bites, des chattes, des trous du cul, j’en vois à longueur de journée. Les acteurs s’amusent, mais moi, je m’ennuie un peu… Filmer la comédie, c’est mon quatre heures, ma récréation, mon bonheur, parce que c’est le truc que je ne fais pas souvent ». Sur 24 heures d’amour, John B. Root se gave et nous avec ! Blindé de répliques cultes, de scènes anthologiques, le film est un petit prodige dans lequel chaque scène de sexe fait évoluer une intrigue amoureuse, celle d’un couple qui se déchire en raison d’une vision radicalement différente de la sexualité. C’est simple, c’est drôle, et c’est beau également, notamment lorsque les deux personnages, grâce aux rencontres qu’ils font dans un hôtel où ils passent leur lune de miel, se rejoignent peu à peu sans véritablement le savoir. Mine de rien, on a ici toute la thématique B. Rootienne : le couple, c’est du sexe, du plaisir, et de l’amour (ou à défaut des sentiments). Que l’un ou l’autre vienne à manquer, et c’est tout un équilibre en péril. « Moi, je fais partie des pornographes qui se posent des tas de problèmes éthiques, judéo-chrétiens, moraux, esthétiques… et qui réfléchissent à deux fois avant de montrer quelque chose ».

Ces questions, il choisit donc de les poser dans tous ses films, traversés d’un discours tout à fait unique dans le petit monde du porno et qui ne fait aujourd’hui qu’un avec le cinéaste. On les retrouvera dans Le Principe du plaisir, belle histoire d’amour au sein d’un tournage porno se concluant par une vraie scène d’amour entre Titof et Daniella Rush (qui selon les rumeurs seraient vraiment tombés amoureux l’un de l’autre sur le tournage), et plus encore dans XYZ – Antoine et Marie, subtile parodie de sitcom au charme suranné et à l’interprétation excellente. Entre temps, les intermèdes EliXir (où il cède à la facilité du scénario à rêves) et Exhibition 99 (tentative inaboutie de retrouver, vingt ans après, la sincérité et l’intérêt du Exhibition de Jean-François Davy, à la durée initiale de cinq heures !) lui auront permis de pousser à son paroxysme l’aspect purement masturbatoire des scènes de cul.

C’est en 2001 qu’il réalise ce qui constitue aujourd’hui encore son film le plus parfait, la plus belle synthèse entre le John B. Root auteur et le John B. Root pornocrate. French Beauty est une bombe, un merveilleux condensé de sexe, de sensualité, d’érotisme, de quarante minutes environ, situé au milieu d’un scénario magnifique, pendant pornographique au Théorème de Pasolini. Chez B. Root, point de discours politique. Ici, l’ange venu du ciel, qui débarque au sein d’une famille bourgeoise et en bouleverse le noyau, est une jeune fille qui va révéler à chacun sa frustration, ses mensonges, et au final sa vraie nature. French beauty, c’est une explosion de sexe au milieu d’un univers hypocrite dans lequel les personnages se mentent à eux-mêmes et à leur entourage. Houellebecquien en diable, les dialogues sont par ailleurs d’une infinie drôlerie, notamment ceux dits par HPG qui renouvelle ici sa performance de 24 heures d’amour.

Pourtant, malgré le succès critique du film dans la presse cinéphile, tout ne marche pas comme sur des roulettes, loin de là. « Ça n'a jamais bien marché économiquement. Je n'ai jamais su gagner ma vie avec ce métier. Et encore aujourd'hui. Mais ça a été passionnant d'un bout à l'autre ».... Tout doucement, John B. Root s’avance vers ce qui reste encore aujourd’hui ses plus terribles années. « 2004, ça a été la pire année d'existence de la boite. Tous nos marchés sont tombés. Canal ne diffusait plus nos films, le retour de l'ordre moral a fait que toutes les chaînes ont arrêté de se lancer dans des projets. Le carnet de commande était vide. On ne payait même plus le loyer, c'était une année épouvantable. On s'en sort peu à peu. » Alors en bon patron de boîte, John trouve des idées : il améliore et diversifie son site web, réalise Explicite (le premier film tourné en direct pour la télévision), Une nuit au bordel pour Marc Dorcel qui lui fout une paix royale, et Xperiment pendant le tournage du faux documentaire Ally.

« Xperiment est un film très particulier (…) qui a été fait avec zéro franc zéro centimes. J'ai profité de la fin du tournage du film Ally et de Explicite pour garder les acteurs une journée de plus. C'était en 2002, l'année horrible ! Et je cherchais un concept de film différent, un concept de film qui ne coûte rien. » Sous ses allures de gonzo (pas de scénario, une accumulation de scènes X), Xperiment est sans doute le film le plus original et le plus expérimental du cinéaste. De magnifiques scènes de sexe sur lesquelles les acteurs récitent un monologue érotique racontant un fantasme pour certains, leur première expérience pour d’autres… Surprise, la parole prend le pas sur l’image, et les textes se révèlent au fur et à mesure du métrage plus bandants que les corps qui s’enchevêtrent sous nos yeux. Le concept plait au patron de Canal+ qui le diffuse un samedi soir à minuit, devant des spectateurs ébahis qui n’y comprennent rien.

A suivre…

Interview X-Intime :
- Absurde séance - John B. Root
- John B. Root (1ère partie)
- John B. Root (2ème partie)
- John B. Root (3ème partie)

Lien(s) :
- Dis moi que tu m'aimes : le scénario du film
- Explicite-Art : le site officiel de John B. Root
- Explicite Hardcore
- Explicite Extreme
- Explicite Debutantes
- Entretien avec John B. Root à l'Absurde séance
- Explicite TV
- John B. Root : son blog
- Inkorrektes : site officiel
- Entretien avec John B. Root

Vidéo(s) gratuite(s) :
- Mangez-moi : bande-annonce officielle
- Mangez-moi : bande-annonce 1
- Zoé L. Fox très chaude en studio
- Yasmine strip-tease et hardcore en studio rouge
- Tizziana joue avec deux godes et fait une pipe
- Asian Schan et Sophie lesbos, aidées par Milka
- Samantha solo, gode, fistée, strip, pipi et pipe!
- La vidéo promo consacrée à la divine et tendre Monica...
- Miky Niky dans sa première scène hardcore
- Mandy avec Mike sur la moto. Une scène hardcore acrobatique.
- Lou testant l'ejac feminine avant d'être sodomisée
- Gaby Angel, 18 ans, dans 7 videos
- Gaby Angel chez elle, masturbation et gode
- Emy en solo avec godes et anal avec Titof
- Derewella joue avec un gode et fait une pipe
- Carla passe au hardcore, suce et fait pipi partout
- Carla avec Mike: scène hardcore (pipe, vaginal, ejac feminine)
- Caela fistée par Loulou en studio
- Annabelle vient chez moi pour me rencontrer...
- Annabelle B dans une scène godes et fist extrême
- Le NoĂŞl d'Angelika, 19 ans
- Bulle et Mia Moore mix photo/video galerie
- Le meilleur de John broot dans une vidéo de 3 minutes
- Nella et Lola dans une magnifique scène lesbienne...
- La promo spéciale Lisa (19a et poitrine généreuse)
- 1 vidéo promotionnant lénorme quantité de vidéos sur explicite-art
- 1 vidéo promotionnant la qualité des photos du site via un diaporama
- La promo hardcore mixte spéciale fête de Noel!!
- La promo hardcore mixte d'un trio frais, et extreme!
- La promo vidéo mixte de nos 3 stars avec Titof!
- La vidéo promo des nouveautés du mois de mai (+11 photos)
- Il y a plus de 1100 vidéos sur explicite-art, la démo en vidéo!
- La bande annonce évènement, baise en limousine: Lou/FARRARA!
- Bande annonce d'1min30 présentant les 350 filles d'explicite-art
- Promo mixte photo/video (trailer=50sec) février 2010
- Promo mixte photo/video (trailer=1min16) avril 2010!
- La vidéo promo de 3 étudiantes lesbiennes (godes, fists, pipi)
- Dis-moi que tu m'aimes : bande-annonce
- Les meilleurs extraits hardcore de Montre-moi du rose

Disponible en VOD sur Dorcel Vision :
- French Beauty
- La Vie de château
- Melissa insatiable
- Une nuit au bordel


Filmographie sélective

RĂ©alisation :
  24 heures d'amour (1999)
  Ally (2002)
  Concupiscence
  Cyberix (1997)
  DĂ©butantes 14 (Les)
  DĂ©butantes extrĂŞmes 1 (Les)
  DĂ©butantes extrèmes 2 (Les)
  DĂ©lires de dĂ©butantes (2006)
  Des filles libres (2013)
  Dis-moi que tu m'aimes (2011)
  Elixir (2000)
  EquinoXe (2015)
  Exhibition 99 (1999)
  Explicite (2001)
  French Beauty (2001)
  Gonzo, mode d'emploi (2013)
  Inkorrekt(e)s (2004)
  John B. Root les rend folles 2
  Ludivine (2008)
  Mangez-moi (2011)
  Melissa insatiable (2003)
  Montre moi du rose (2009)
  Principe du plaisir (Le) (1999)
  Sex Dreamers
  Sextazy
  Une nuit au bordel (2003)
  Vie de château (La) (2006)
  Xperiment (2002)
  XYZ - Antoine et Marie (2000)

Scénario :
  24 heures d'amour (1999)
  French Beauty (2001)
  Ludivine (2008)
  Montre moi du rose (2009)
  Une nuit au bordel (2003)
  XYZ - Antoine et Marie (2000)

Interprétation :
  Montre moi du rose (2009)

Production :
  Cyberix (1997)
  French Beauty (2001)

Ceci peut aussi vous intéresser
0 Commentaire
Soyez le premier ŕ laisser un commentaire !
Ajoutez votre commentaire :
Titre (*)
Votre nom ou pseudo (*)
Tapez ici votre texte (*)
(*) champ obligatoire
Conditions d'utilisation :

Les commentaires sont rédigés par les internautes et non par les rédacteurs de X-Intime.

Il est interdit d'écrire des commentaires contraires aux lois françaises. Les messages injurieux, les messages ŕ caractčre raciste, les informations sans rapport avec l'article et/ou X-Intime, les messages ŕ caractčre publicitaire ne seront pas tolérés.

Les messages sont validés par la rédaction avant publication. X-Intime se réserve le droit de supprimer les commentaires ne respectant pas sa charte éditoriale.

Le commentaire une fois diffusé ne peut etre supprimé ou modifié qu'en envoyant un email via le formulaire Contact.
Partagez cette page
  Réagissez (0)
Copyright © 2009-2011 X-Intime.com - Tous droits réservés
[ Contactez-nous ! ] - [ Qui sommes nous ? ]
Derniers articles intégrés :
Sortie de Femme de Vikings, de Carl Royer || EquinoXe, la bande-annonce || Le photographe Roy Stuart expose à Paris || Les carnets secrets d'Erich von Götha || Eros Hugo, entre pudeur et excès || Ce soir, soirée Pigalle à la Musardine || JBR dévoile le scénario de son prochain film || Un club de foot sponsorisé par Jacquie & Michel || Apprenez à contrôlez votre éjaculation || John B. Root lance un site glamour

Derničres personnalités intégrées :
Briana Bounce || Marie Clarence || Inès Lenvin || Lena Nitro || Felicia Kiss || Leyla Morgan || Doryann || Jessie Jay || Luzy Miss || Mey Max || Francys belle || Kacey Kox || Alice Leroy || Charlie F. || Luna Rival || Eva Lovia || Stéphanie || Syam || Héloise || Rachel Adjani

Derniers films intégrés :
Comptable (La) || Petite effrontée (La) || Inès, infirmière très privée || Cara, secrétaire soumise || Femme est une putain (Ma) || Elles s'offrent à des inconnus || Bienvenue chez moi #3 || Familles à louer (Des) || Ah les Salopes !! || Kill Bill XXX, la parodie || Un instant d'égarement || Femme Infidèle (Ma) || Star déchue (La) || Princesses françaises du X #2 || Jacquie et Michel : demoiselles pour groupes d'hommes || Parking : baise interdite niveau 2 || Fille à Papa || Première orgie pour ma femme || Fellations extrêmes || Petit Chaperon Rose (Le)

Derničres scčnes intégrées :
MMM100 : Luzy Miss, veuve en manque de bite || MMM100 : Francys Belle, Mey Mex et Sabrina Deep, thérapie de groupe ou partouze ? || French-Bukkake : Angela Kiss de retour || MMM100 : Liz Rainbow lui lustre les boules || French-Bukkake : Natacha Guapa, le bukkake || MMM100 : Krystal Wallas, secrétaire multi taches || MMM100 : Julia Gomez et Valentina Bianco || French-Bukkake : Anaïs, le casting || MMM100 : Alycia Lopez : Larry se tartine une beurrette || MMM100 : Angela Steel, esclave sexuelle enculée || French-Bukkake : Dora || MMM100 : Tina Kay, traitement VIP || French-Bukkake : Angela Kiss || MMM100 : Nora Luxia, coach ultra sexy || Luxure : Manon Martin, libertine || French-Bukkake : Melissa Milah || French-Bukkake : Loana || French-Bukkake : Nora Luxia, 24 heures avec Pascal Op || MMM100 : Gabriela Flores punie car elle se soulage dans le jardin || MMM100 : Silvia Griso, vengeance porno